bitte

bitte

bite ou bitte [ bit ] n. f.
• 1584; du norm. bitter « boucher », de l'a. scand. bita « mordre »
Vulg. Pénis. ⊗ HOM. Beat, bit, bitte. bitte 1. bitte [ bit ] n. f.
• 1382; a. scand. biti « poutre transversale sur un navire »
Mar. Pièce verticale sur le pont d'un navire ou sur un quai, à laquelle on amarre les haussières. Bitte d'amarrage d'un quai. bollard. ⊗ HOM. Beat, bit, bite.

bitte nom féminin (ancien nordique biti, poutre) Pilier rond très court, fixé verticalement sur le pont d'un navire et servant à tourner les aussières. Bollard double dont le socle est fixé par des ancrages dans le couronnement du quai. ● bitte (homonymes) nom féminin (ancien nordique biti, poutre) beat adjectif invariable beat nom masculin bit nom masculin bite nom féminin bitte nom fémininbitte ou bite nom féminin (ancien français abiter, copuler, de bitter à, toucher à, de l'ancien scandinave bita, mordre) Populaire. Pénis. ● bitte ou bite (homonymes) nom féminin (ancien français abiter, copuler, de bitter à, toucher à, de l'ancien scandinave bita, mordre) beat adjectif invariable beat nom masculin bit nom masculin bite nom féminin bitte nom féminin

bit(t)e
n. f. Vulg. Pénis.
————————
bitte
n. f. MAR Borne d'amarrage placée sur un quai.

⇒BITTE, subst. fém.
Billot de bois ou de fonte, à tête renflée, fixé sur le pont des navires, le plus souvent par paires, autour duquel sont enroulées les amarres de bord :
1. ... l'arbre du gouvernail rompu, les drosses déclouées, les pavois rasés, les bittes emportées, le traversin détruit, la lisse enlevée, l'étambot cassé. C'était toute la dévastation frénétique de la tempête.
HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 224.
2. Il y a plusieurs avaries. Les bittes ou pièces de bois verticales tenant le beaupré ont été arrachées au ras du pont. On installe au moyen de palans des étais de fortune et le beaupré est amarré aussi solidement que possible.
CENDRARS, L'Or, 1925, p. 63.
En partic. Sur le quai, borne qui sert à amarrer les câbles :
3. J'aperçus la femme... deux agents de police l'accompagnaient... et l'on voyait leurs deux vélos appuyés à la bitte du quai...
P. VIALAR, La Mort est un commencement, Le Petit jour, 1947, p. 94.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[bit]. 2. Homon. : bit et bite. 3. Forme graph. — GATTEL 1841 enregistre la vedette au pluriel.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1382-84 mar. (Compte du clos des Galées de Rouen, p. 77 dans IGLF Techn.).
Empr. à l'a. nord. biti « poutre transversale dans le toit d'une maison » (DE GOROG, p. 8; VIDOS Tecn., p. 36; FALK, p. 47), auquel correspondent l'isl. mod. biti, le norv. mod. bite. (DE VRIES Anord, s.v. biti 2).
STAT. — Fréq. abs. littér. :35.
DÉR. Bitton, subst. masc. Petite bitte qui sur le bateau sert à amarrer les manœuvres. Rien de tout cela ne se dit plus. Aujourd'hui on dit : taquets, alors on disait : bittons (HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 87). []. 1re attest. biton 1564 (RABELAIS, Cinquiesme Livre, éd. Marty-Laveaux, chap. 17, p. 67); dér. de bitte, suff. -on1.
BBG. — BRÜCH (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischem Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 306. — BRÜCH 1913, p. 10, 39. — DE GOROG 1958, p. 64. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 40, 47, 173; t. 2 1972 [1925], p. 295, 306; t. 3, 1972 [1930], p. 106. — VIDOS (B.E.). Profilo storico-linguistico dell'influsso del lessico nautico italiano su quelle francese. Arch. rom. 1932, t. 16, p. 259.

bite ou bitte [bit] n. f.
ÉTYM. 1584; orig. incert., p.-ê. du normand bitter « boucher (un trou) », de l'anc. scandinave bita « mordre », confondu avec bitte (I.), t. de marine, par anal. de forme; p.-ê. avec infl. de habiter « avoir un commerce charnel », mais les intermédiaires formels et sémantiques manquent.
1 Fam., vulg. Pénis. || « — Un bouquin porno. T'en as jamais vu ? — Qu'est-ce qu'y font là ? Elle lui mord la bite ? » (Charlie-Hebdo, 12 janv. 1978).
1 Ma bitte devint plus brune, mes poils formèrent une jolie barbiche, ma voix était devenue profonde.
Apollinaire, les Exploits d'un jeune Don Juan, in Cellard et Rey.
2 Pourquoi des obscénités ? disais-je dans le temps. Je dis maintenant : pourquoi farder le mot bite puisque le mot se perd dans la myrrhe et l'encens de Genet.
Violette Leduc, la Folie en tête, p. 161-162.
3 Antoine d'Argenti n'oublierait jamais Étienne se déshabillant dans une chambre d'hôtel d'un petit village en Égypte et lui jetant d'un air revêche : « Alors, d'Argenti, vous aimez ma bite ? »
Marie-Claire Blais, Une liaison parisienne, p. 127.
Loc., argot milit. Bite-à-cul, se dit, dans les troupes aéroportées, au moment du saut lorsque les parachutistes se rangent en colonnes serrées, et, plus généralement, de troupes rangées en ordre serré.
Loc. vulg. Peau de bite et balai de crin : rien du tout, jamais de la vie. Peau (de balle…). — ☑ Beau, belle comme une bite, « comme une bite en fleur » (Genet, Notre-Dame des fleurs, p. 30) : très beau, très belle.
2 Difficulté imprévue, échec. Couille.
4 Merde, que je me disais, d'afur !… T'es encore tout lopaille mon pote ! C'est la grosse bite !…
Céline, Mort à crédit, Pl., p. 1019, in Cellard et Rey.
DÉR. Biter.
HOM. Beat, 1. bit, 2. bit, bitte, formes des v. biter, 1. bitter.
————————
bitte [bit] n. f.
ÉTYM. 1382; anc. scandinave biti « poutre transversale sur un navire ».
Marine.
———
I Billot de bois ou d'acier fixé verticalement sur un pont de navire, et sur lequel s'enroulent et s'amarrent les aussières. Bitton. || Les bittes de mouillage sont fixées sur un massif en chêne. || Amarrer une remorque à une bitte. || Une bitte d'ancre. || Les bittes de beaupré.
1 (…) hisser (…) le vieux flotteur gluant sur le pont (…) faire deux tours sur la bitte avec la chaîne et (…) refout' le tout à l'eau dans un grand éclaboussement de jurons.
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois, p. 324.
Borne d'un quai qui sert à amarrer les câbles. Bollard, canon (d'amarrage). || Bitte d'amarrage. || Tourner une chaîne sur une bitte.
2 Le yacht accoste. Les amarres lancées, deux matelots les fixent aux bittes du petit môle.
Roger Naïm, l'Ère des truands, p. 31.
3 (…) une bitte d'amarrage en fonte d'où part une grosse corde tendue, d'autres cordages enroulés sur eux-mêmes et formant une sorte de lâche collier sur les pavés humides (…)
A. Robbe-Grillet, la Maison de rendez-vous, p. 192.
———
II (Métaphore de forme). Vulg. Pénis. Bite.
DÉR. 1. Bitter, bitton, biture.
HOM. Beat, 1. bit, 2. bit, bite, formes des v. biter, 1. bitter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bitte — bitte …   Dictionnaire des rimes

  • bitte? — bitte? …   Deutsch Wörterbuch

  • bitte! — bitte! …   Deutsch Wörterbuch

  • bitte — schön; bitte sehr * * * bit|te [ bɪtə] <Partikel>: a) dient dazu, eine Bitte, einen Wunsch, eine Aufforderung (auch in Form einer Frage) freundlich oder höflich klingen zu lassen: bitte setzen Sie sich!; würden Sie bitte das Fenster… …   Universal-Lexikon

  • Bitte — (s. ⇨ Bede). 1. Auch einer ungerechten Bitte muss man das Ohr nicht versagen. It.: A prieghi ingiusti la clemenza è sorda. (Pazzaglia, 54.) 2. Auf eine dumme Bitte gehört keine Antwort. Frz.: A sotte demande, point de réponse. It.: A preghiere… …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon

  • Bitte — steht für: einen höflich vorgetragenen Wunsch. Abbitte (lat. deprecatio), früher demütigender öffentlicher Rechtsakt, um die Verzeihung einer zugefügten Ehrverletzung zu erlangen Fürbitte, ein Gebet für andere Petition, eine Eingabe an eine… …   Deutsch Wikipedia

  • bitte — [Wichtig (Rating 3200 5600)] Auch: • hier • bitte schön Bsp.: • Wenn ja, bitte ankreuzen. • Kannst du mir bitte sagen, wie viel Uhr es ist? • Alles zusammen macht das 4,10£. Bitte schön …   Deutsch Wörterbuch

  • bitte — 1. Eine Tasse Kaffee bitte! 2. Bitte schön! 3. Wie bitte? Was haben Sie gesagt? 4. Sprechen Sie bitte langsam …   Deutsch-Test für Zuwanderer

  • Bitte — [Aufbauwortschatz (Rating 1500 3200)] Auch: • Wunsch • Ersuchen • Anfrage Bsp.: • Darf ich eine Bitte äußern? …   Deutsch Wörterbuch

  • Bitte! — [Redensart] Auch: • Nicht der Rede wert! • Das ist nicht der Rede wert! • Macht nichts! • Ist schon gut! Bsp.: • Entschuldige bitte, wenn ich dich gestört habe. Ma …   Deutsch Wörterbuch

  • Bitte — Bitte, Anspruch an die Güte eines Anderen, durch seinen Beistand das zu bewerkstelligen, nach dessen Realisirung man strebt. Die B. an Gott heißt Gebet, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”